Visages défendus

Visages défendus s’interroge sur les effets de la représentation des personnes détenues relayée par les médias, le plus souvent représentées de manière anonyme : de dos, visages floutés ou pixélisés, en contre-jour ou en gros plans. En dehors de la figure de l’ennemi public, les seules images des détenus qui nous parviennent depuis l’intérieur des prisons sont des corps morcelés et des visages floutés qui maintiennent le public à distance ; Des corps effacés, engloutis dans le trou noir des prisons. A quoi peut alors ressembler le visage de ceux qui sont maintenus hors de nos regards ? Pour élaborer cette image mentale, le public n’a à sa disposition qu’une iconographie qui entretient la peur du délinquant et fait prospérer les fantasmes sécuritaires. Avec ses personnages – qu’ils aient été incarcérés ou le soient encore – Visages défendus renvoie aux regards avec lesquels doivent composer les personnes qui sortent de prison. Ce film est né des réflexions qui ont suivies l’interdiction de diffusion qui avait frappé Le déménagement, un précédent film que j’ai réalisé en 2010 autour du passage de la vieille maison d’arrêt de Rennes vers le centre pénitentiaire de Rennes-Vezin. Après avoir autorisé le tournage du film, l’administration pénitentiaire s’était arbitrairement opposée à sa diffusion télévisuelle, demandant le floutage des visages des détenus qui avaient choisi d’y apparaître à visage découvert. Une opposition de principe sur laquelle elle s’est arc boutée pendant dix huit mois. L’affaire s’est conclue devant le Tribunal Administratif de Paris qui a, le 13 juillet 2012 annulé la demande de l’administration pénitentiaire, permettant ainsi la diffusion télé du film. Ces mésaventures ont favorisé l’émergence et la formulation de questions essentielles sur l’incidence de la représentation des détenus au moment de la sortie et abouti à la naissance de Visages défendus.







Politiques carcérales
Famille / extérieur
Santé
Intimité & Spiritualité
Surveillants / administration
Vie quotidienne des détenus
Détenues femmes
Détenus mineurs
Travail
Formation
Sports
Ateliers socioculturels







 Antille/Guyane (+/-)


 St Pierre et Miquelon


 Polynésie (+/-)
Carte de surpopulation

Carte des prisons

Ecouter l'introduction

Changez de carte en cliquant sur un titre ci-dessus.
Obtenez plus d'information sur une prison en cliquant sur son emplacement.
Fermer
informations
Fermer
Plus de détails...
Nombre d'infractions sanctionnées en 2010
940 781
Taux d'enfermement ferme en 2010
21 %
>> en savoir plus...
Personnes sous écrous (01/01/13)
76 798
Surpopulation (01/01/13)
12 194
>> en savoir plus...
Rémunération horaire minimum (2010)
3,90 ââ€Å¡¬/h
Taux de détenus travaillant en prison (2010)
24 %
>> en savoir plus...
Surveillants (01/01/12)
26 094
Budget 2011 (en millions d'euros)
2 390
>> en savoir plus...
Nombre de morts par suicide en 2011
116
Taux de détenus ayant des troubles psychiatriques (2010)
80 %
>> en savoir plus...
Proportion des détenus de niveau CAP ou moins (2011)
85 %
>> en savoir plus...

Vie quotidienne des détenus
 
Parloirs
 
Travail / formation / activités
 
Administration et surveillance
 
Services généraux
 
Toutes les zones



Ecouter l'introduction

Laissez votre souris au dessus d'une zone du plan pour entendre sa description. Cliquez dessus pour avoir plus d'information.
Fermer
informations
© Carceropolis 2012 | Crédits |