J’ai un bac + 6 en cinéma-audiovisuel option réalisation. Je suis également membre du GÉNÉPI.
La prison est un fait de société. Et comme tous les faits de société, il est politique.

Mon expérience de la prison relève de la simple observation et de la curiosité.
Je n’ai pas fait de prison, je ne souhaite pas en faire un jour.

La critique que je porte sur la prison est à lier à une critique plus globale que je peux porter sur le fonctionnement de la société capitaliste et ses dérives.

Je m’y suis intéressé quand j’ai réalisé qu’il y avait un véritable problème avec l’enfermement institutionnalisé (et c’est le cas de toutes les sociétés qui ont le même modèle social, économique et politique que la nôtre). D’abord un problème évident, matériel : vétusté, surpopulation, manque de soins et d’accès à la culture, précarité, violence, règles arbitraires. Mais aussi un autre plus profond : récidive, peines de plus en plus longues, illettrisme, troubles psychotiques, absence de code du travail, rentabilisation des établissements, nombre de détenus qui explose, catégorie sociale basse surreprésentée...

D’où la nécessité pour moi de me poser ces quelques questions : Qu’est-ce que la prison ? A quoi sert-elle ? Quelle est sa place, sa fonction, son but, dans notre société ? Qui sont les détenus ? Que vivent-ils à l’intérieur de ces murs ? Prison et rééducation peuvent-elles aller ensemble ? Quel est le sens du mot « punition » ? Que veut dire le mot « justice » ? La prison répond-elle aux attentes du peuple ? Peut-on envisager une société sans prison ?

La prison est un sujet complexe qui ramène celui qui s’y intéresse à son propre idéal sociétal, à son éducation, ses valeurs. Le débat est toujours difficile car on touche à la déconstruction de préjugés et de clichés très ancrés dans les esprits, les imaginaires, les fantasmes et les peurs des gens vis-à-vis de la prison. Je voulais donner une autre vision de la prison au milieu de l’incroyable désinformation qui caractérise le traitement journalistique, médiatique et audiovisuel de cette réalité de plus en plus omniprésente dans nos vies. Car si l’institution pénitentiaire est peu connue, les prisons, elles, prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Elles se construisent, se remplissent, se surpeuplent… et pour répondre à cet état de fait, ce cycle recommence sans fin… Et de plus en plus, l’enfermement dans notre société se généralise, s’accroit, et dépasse de très loin le simple lieu prison.








Politiques carcérales
Famille / extérieur
Santé
Intimité & Spiritualité
Surveillants / administration
Vie quotidienne des détenus
Détenues femmes
Détenus mineurs
Travail
Formation
Sports
Ateliers socioculturels







 Antille/Guyane (+/-)


 St Pierre et Miquelon


 Polynésie (+/-)
Carte de surpopulation

Carte des prisons

Ecouter l'introduction

Changez de carte en cliquant sur un titre ci-dessus.
Obtenez plus d'information sur une prison en cliquant sur son emplacement.
Fermer
informations
Fermer
Plus de détails...
Nombre d'infractions sanctionnées en 2010
940 781
Taux d'enfermement ferme en 2010
21 %
>> en savoir plus...
Personnes sous écrous (01/01/13)
76 798
Surpopulation (01/01/13)
12 194
>> en savoir plus...
Rémunération horaire minimum (2010)
3,90 ââ€Å¡¬/h
Taux de détenus travaillant en prison (2010)
24 %
>> en savoir plus...
Surveillants (01/01/12)
26 094
Budget 2011 (en millions d'euros)
2 390
>> en savoir plus...
Nombre de morts par suicide en 2011
116
Taux de détenus ayant des troubles psychiatriques (2010)
80 %
>> en savoir plus...
Proportion des détenus de niveau CAP ou moins (2011)
85 %
>> en savoir plus...

Vie quotidienne des détenus
 
Parloirs
 
Travail / formation / activités
 
Administration et surveillance
 
Services généraux
 
Toutes les zones



Ecouter l'introduction

Laissez votre souris au dessus d'une zone du plan pour entendre sa description. Cliquez dessus pour avoir plus d'information.
Fermer
informations
© Carceropolis 2012 | Crédits |